Dalida - Justine / Жюстин


“On la voyait passer toujours pliée en deux
Sous le poids d’un fagot mais plus souvent de deux
On la voyait passer le matin et le soir
Les cheveux bien tirés, toujours vêtue de noir
Du haut de mes dix ans je la trouvais plus vieille
Que ce tronc d’olivier ces rameaux de la treille
Mais [...]

Bad Behavior has blocked 411 access attempts in the last 7 days.

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website.
Ok