Dalida - J’ecoute chanter la brise

“J’écoute chanter la brise et j’imagine quelques paroles
Que j’aimerai que tu dises lorsque ton rêve vers moi s’envole
J’entends le bruit de la vague comme un cœur battre sur le rivage
Il dit au long des semaines qu’il revienne, qu’il revienne

J’habite sur la falaise ma maison regarde l’eau
Au loin la mer est jalouse car j’attends un matelot
Garce à ses humbles prières la Madone est avec moi
Et je serais la première à voir venir son trois-mâts

J’écoute chanter la brise et j’imagine quelques paroles
Que j’aimerai que tu dises lorsque ton rêve vers moi s’envole
J’entends le bruit de la vague comme un cœur battre sur le rivage
Il dit au long des semaines qu’il revienne, qu’il revienne

Les jours sont tous des dimanches lorsque les bateaux sont là
Devant chaque maison blanche un grand fil séchera
On danse le long des plages on a plus qu’une pensée
Mais que c’est triste un village quand sont loin les fiancés

J’écoute chanter la brise elle murmure tant de merveilles
Que tu le lui as apprise pour ne les dire qu’à mon oreille
J’écoute le vent d’Espagne le vent qui saute de la montagne
Pour chanter le long des vignes reviens vite, reviens vite.”

Dalida - J’ecoute chanter la brise
Album: Gondolier (1958)

  • Share/Bookmark

Leave a Reply

Bad Behavior has blocked 438 access attempts in the last 7 days.

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website.
Ok